Disparition

Texte écrit lors d’une session du Bocal Agité animé par Fabien Arca à la Gare au Théâtre en 2017.

Extrait

(…)
Là une voiture incendiée, carcasse rouillée, portes ouvertes, rien d’autre que le métal. Pour un peu je devine encore les flammes, bleues le long du montant arrière, tellement chaudes, comme sortant d’un chalumeau. Il y avait là une voiture. Ce matin je suis retourné sur les lieux : il s’agit d’un parking. L’épave a disparu. Au sol, des traces noires, le goudron calciné, c’est tout ce qu’il reste.
Et je pense à toi
Comme chaque jour depuis décembre
Ami
Mon ami
Mon meilleur ami
Cette appellation « meilleur ami », on dit cela à l’adolescence
Et pourtant oui
Ami depuis si longtemps
Ami d’enfance
Au delà des serments inutiles
Au delà des frontières
Celles qu’on ne passe qu’une fois
Dans un sens à la naissance
Et puis aujourd’hui…
Ami, je te revois, chemise vermillon, bretelles arc-en-ciel
Dans ta place de parking à toi
Un cercueil en carton
Légèreté, à quoi bon davantage?
Les yeux fermés

Ton visage

(…)